Appel en direction des militants et de la direction de la Jeunesse Communiste et de l’Union des Etudiants Communistes

Nous sommes dans une période historique particulière du capitalisme. Ce dernier est en train d’essuyer une deuxième crise d’une ampleur sans précédents. Les contradictions du système se montre de plus en plus au grand jour. Les très riches accumulent des richesses inouïes sur le dos des peuples et l’écart des salaires varie jusqu’à plus de 300 fois! Les banques s’attaquent aux Etats, les dépossédant de leur souveraineté à l’exemple de la Grèce. La misère gagne du terrain avec 1 français sur 7 sous le seuil de pauvreté et une explosion de la précarité, également chez les travailleurs. Je ne m’attarde pas sur le constat que nous partageons largement.

C’est dans ce contexte qu’arrive les élections présidentielles et législatives de 2012. Nous avons un président de la République au plus bas de sa popularité, une droite divisée, une extrême droite revigorée et un Parti Socialiste qui se fourvoie dans des primaires qui ont montré leur échec en Italie. De notre côté, la stratégie de rassemblement du Front de Gauche a donné à voir une progression électorale lors des derniers scrutins, malgré une abstention croissante. Loin du score du PCF en 2007, nous concourons pour la première place à gauche. Le chemin reste long à parcourir mais il est plus aisé de partir des 10% que nous octroie actuellement les sondages (même si ils n’ont que peu de scientificité, ils ont un impact non négligeable sur l’opinion des citoyens).

Lire la suite

Share