Malaise au sein de la Police, manifestations sauvages et démagogie du pouvoir

Malaise au sein de la Police, manifestations sauvages et démagogie du pouvoir

Déclaration publiée sur le site du Parti de Gauche par moi-même au nom de la commission Sûreté,

Depuis quelques jours, des centaines de policiers manifestent de manière illégale. On pourrait s’appesantir sur l’illégalité des manifestations ou leur potentielle instrumentalisation par des obédiences politiques malveillantes mais ça n’expliquerait pas tout. Il faut que le ras-le-bol au sein de la police ait atteint un point critique pour que des policiers se risquent à des manifestations en service qui pourraient leur coûter cher disciplinairement. Sans parler de l’ample mouvement de sympathie en interne de la police nationale dont bénéficie le mouvement.

Lire la suite

Share

Communiqué – Attaque des policiers à Viry-Châtillon : drame humain et doctrine absurde

Communiqué – Attaque des policiers à Viry-Châtillon : drame humain et doctrine absurde

Communiqué publié sur le site du Parti de gauche par Elisa Martin, Secrétaire nationale aux questions intérieures et de sureté et Ugo Bernalicis

Suite à la tentative d’homicide sur des policiers à Viry-Châtillon le 8 octobre 2016, le Parti de Gauche apporte tout son soutien aux fonctionnaires concernés, à leurs familles et proches. Il souhaite la poursuite rapide des individus responsables de ces actes inadmissibles devant la justice.

Ce drame illustre l’impasse d’une politique conduisant des policiers à surveiller… une caméra de surveillance. Contre une doctrine d’emploi de la police qui se résume à rester derrière la vidéo-surveillance et les appels au 17, inefficace du point de vue opérationnel et conduisant à la dégradation des rapports police/population, le Parti de Gauche prône la mise en place d’une véritable police de proximité qui puisse à nouveau être présent dans les quartiers dits « sensibles ».

La présence humaine ne pourra jamais être remplacée par une caméra. Pour cela, il faut rompre avec l’austérité et sortir de la gabegie de la vidéo-surveillance qui engraisse le secteur de la sécurité privée et ses lobbys. Il faut embaucher des fonctionnaires de police et revoir l’implantation des commissariats de quartier pour garantir un véritable maillage du territoire. Déjà cinq ans de perdus, ne perdons pas un mandat de plus.

Share

Nationalisation de la police municipale !

Nationalisation de la police municipale !

Suite à une rencontre entre le “Syndicat de défense des policiers municipaux” (SDPM) et le ministère de l’Intérieur le 22 septembre 2016, on apprend par la voix de ce “syndicat” (qui fait plus office de corporation qu’autre chose) qu’un décret devrait paraître rapidement pour généraliser l’armement en SIG Sauer (arme de poing 9mm dont sont équipés les policiers nationaux) des policiers municipaux. Le SDPM déclare même que “L’armement doit être la règle et le non-armement une décision dûment motivée et passée en conseil municipal”. Cette déclaration est symptomatique d’une corporation qui s’autonomise de plus en plus de la volonté municipale. Cela nous donnerait presque l’impression de vouloir subordonner la démocratie locale à la volonté des policiers municipaux. Heureusement, il ne s’agit que d’une phrase malheureuse d’un syndicat visiblement en quête de revendications choc, en espérant que la majorité des policiers municipaux soit plus “raisonnable”, ou au moins davantage citoyenne en plaçant la souveraineté des décisions démocratiques au dessus des autres décisions.

Lire la suite

Share