Communiqué – Attaque des policiers à Viry-Châtillon : drame humain et doctrine absurde

Communiqué publié sur le site du Parti de gauche par Elisa Martin, Secrétaire nationale aux questions intérieures et de sureté et Ugo Bernalicis

Suite à la tentative d’homicide sur des policiers à Viry-Châtillon le 8 octobre 2016, le Parti de Gauche apporte tout son soutien aux fonctionnaires concernés, à leurs familles et proches. Il souhaite la poursuite rapide des individus responsables de ces actes inadmissibles devant la justice.

Ce drame illustre l’impasse d’une politique conduisant des policiers à surveiller… une caméra de surveillance. Contre une doctrine d’emploi de la police qui se résume à rester derrière la vidéo-surveillance et les appels au 17, inefficace du point de vue opérationnel et conduisant à la dégradation des rapports police/population, le Parti de Gauche prône la mise en place d’une véritable police de proximité qui puisse à nouveau être présent dans les quartiers dits « sensibles ».

La présence humaine ne pourra jamais être remplacée par une caméra. Pour cela, il faut rompre avec l’austérité et sortir de la gabegie de la vidéo-surveillance qui engraisse le secteur de la sécurité privée et ses lobbys. Il faut embaucher des fonctionnaires de police et revoir l’implantation des commissariats de quartier pour garantir un véritable maillage du territoire. Déjà cinq ans de perdus, ne perdons pas un mandat de plus.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *