Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose.

Quelle n’a pas été ma stupeur de découvrir dans l’édition de Villeneuve d’Ascq de ce mardi 20 février 2018 une brève intitulée “Dans le creux de l’oreille – Une vision très particulière de l’information” qui s’attaque nominativement à mon attachée parlementaire. Elle aurait sciemment empêché un journaliste de la Voix du Nord de participer à la visite du Centre de Rétention Administratif (CRA) de Lesquin la veille. Il faut dire qu’on ne rentre pas dans un CRA comme on va au supermarché. Pour en savoir plus sur la visite je vous renvoie vers l’article (dicté par la France insoumise qui sait…) de ses confrères de France Bleu Nord : https://www.francebleu.fr/infos/politique/projet-de-loi-asile-et-immigration-un-depute-fi-du-nord-visite-le-centre-de-retention-de-lesquin-1519061612

 

Le courage et la déontologie qui doivent caractériser “une vision très particulière du journalisme” de l’auteur ont dû motiver Olivier Hennion à ne pas signer sa forfaiture.

En colère de voir, non pas un propos acerbe envers la France insoumise (on finit par s’y habituer et c’est la liberté d’expression), mais une retranscription mensongère – de propos que n’a jamais tenu mon attachée parlementaire au service d’une ré-écriture fantasmagorique trahissant l’aversion de l’auteur envers mon mouvement – j’ai décroché mon téléphone pour avoir une explication avec la directrice de la rédaction de Villeneuve d’Ascq. Cette dernière était souffrante. Elle m’a donc redirigé vers son auteur.

Echange téléphonique houleux où au bout de quelques minutes je suis très vite comparé au Front National. Monsieur Hennion se permettant de me dire comment organiser mon travail parlementaire ainsi que celui de mon attachée sans pour autant accepter la critique. Visiblement la liberté de critiquer n’a pas la réciproque avec ce “journaliste” qui semble avoir “une vision très particulière du journalisme” pour reprendre ses termes.

Très vite la brève diffamante et calomnieuse est partagée sur les réseaux sociaux par plusieurs journalistes de la Voix du Nord (par corporatisme sans doute) ainsi que sur les réseaux sociaux d’EELV … et du maire de Villeneuve d’Ascq. D’ailleurs monsieur Olivier Hennion lui-même s’est bien gardé de faire directement la publicité de sa prévarication.  L’intention de me nuire et de porter atteinte à mon honneur au travers mon attachée parlementaire est évidente. A la fin de ce communiqué vous trouverez d’ailleurs sa version des faits que je ne remets pas en cause puisqu’elle est conforme avec l’échange que j’ai eu sur ce sujet avec elle tout de suite après l’appel du journaliste en question, bien avant l’incident médiatique que cela a provoqué.

Je ne connaissais pas ce journaliste. Alors je me suis renseigné. Sur les réseaux sociaux comme tout le monde par réflexe. Et je dois dire que je n’ai pas été déçu du voyage sur son compte twitter. Petit florilège :

Je comprends donc mieux la ligne éditoriale que poursuit monsieur Hennion. Non content de comparer la France insoumise au FN, il compare aussi la France insoumise à Daech. Et dans sa brève non signée, il nous renvoie à la révolution culturelle maoïste. Même pour l’humour, il fallait oser …

Alors que la Voix du Nord déplore qu’on ne leur ai pas répondu pendant le week-end, que la délégation presse était déjà bouclée le vendredi soir, et qu’il n’ait pas pu assister à la visite, je n’y vois aucun inconvénient. Que les choses soient présentées comme si nous avions décommandé leur présence “au dernier moment” là on commence à entrer dans le mensonge. C’est plutôt le journaliste qui ne s’est pas signalé à temps. Mais alors qu’il vienne ajouter un propos inventé disant que nous aurions refusé la présence de la Voix du Nord parce que la VdN ne serait “pas très gentil avec le député”, on nage en plein fantasme journalistique pour satisfaire la paranoïa anti France insoumise de l’intéressé qui pense que chaque jour nous nous demandons comment piéger la Voix du Nord. Monsieur Hennion a des opinions politiques mais  ses opinions ne doivent pas prendre le pas sur la déontologie du journaliste avec la diffusion de fausses informations qui ont pour but de nous décrédibiliser au prix de la vérité.

Ce que ne sait pas monsieur Hennion, c’est que sur place au CRA de Lesquin, il a fallut renégocier avec les autorités policières pour que France 3 puisse filmer à l’intérieur des locaux. Comme technique de musellement de la presse par la France insoumise on a vu mieux.

Pour ma part j’assume parfaitement de dire que je n’ai pas été couvert par l’édition de la Voix du Nord de Villeneuve d’Ascq depuis mon élection. Enfin … sauf la fois où j’ai appelé la rédactrice en cheffe pour effectivement pousser une gueulante fin janvier. Appel salutaire puisque l’édition de Villeneuve d’Ascq s’apprêtait à ne pas couvrir ma conférence de presse de vœux aux journalistes au prétexte qu’elle était organisée à ma permanence à Hellemmes… qui dépend de l’édition de Lille ! Comme si tout le monde avait oublié que Villeneuve d’Ascq était dans la circonscription. Finalement une journaliste est venue et un article a été publié. Article pour lequel j’ai envoyé des remarques et demandes de modifications. Mais là encore, j’ai heurté la sensibilité journaliste qui n’accepte la critique que dans un seul sens. Vous en découvrirez davantage sur le sujet dans un prochain numéro du Topo d’Ugo “spécial VdN” sur ma chaîne Youtube.

Bien évidemment, la Voix du Nord continuera d’être destinataire de toutes nos informations à la presse comme d’habitude malgré cette très regrettable attaque calomnieuse. Et pour conclure monsieur Hennion, vous vous amusez de nous dire que vous n’êtes pas à notre service à la Voix du Nord. Et bien sachez que nous non plus. A bon entendeur.

 

Droit de réponse de Clémentine Paluszezak, Attachée parlementaire:

Des mensonges dans le creux de l’oreille

J’ai envoyé un communiqué pour informer de notre visite au Centre de Rétention Administrative en taisant l’heure pour inviter les journalistes à nous rappeler pour organiser leur venue. Un CRA n’est pas un moulin. La visite mobilise des policiers et implique l’accréditation des accompagnants. Le vendredi avant 18h, des médias ont rappelé. Nous avons confirmé aux autorités la liste des journalistes à 9h le lundi. M.Hennion de La Voix du Nord appelle à 10h10. Parler de « Refus de valider » la présence de la VdN est un mensonge. Mettre des guillemets sur des mots non prononcés en est un autre. La comparaison avec Mao est pathétique.

Pour consulter la version longue du droit de réponse de Clémentine Paluszezak

 

Ugo Bernalicis, Député France insoumise du Département du Nord

4 pensées sur “Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose.

  • 06/03/2018 à 17 h 41 min
    Permalink

    VDN devrait solliciter un entretien du monsieur en surtitre/tête de rubrique. Non relu, évidemment (comme les BAT de VDN?), Et s”il accepte bien sûr, Mais non, c”est une fake news

  • 06/03/2018 à 14 h 12 min
    Permalink

    VDN devrait solliciter un entretien du monsieur en surtitre/tête de rubrique. Non relu, évidemment (comme les BAT de VDN?), Et s”il accepte bien sûr, Mais non, c”est une fake news

  • 01/03/2018 à 16 h 09 min
    Permalink

    Ugo Bernalicis, thanks for the article post.Really thank you! Great.

  • Ping :Des mensonges dans le creux de l'oreille. -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *