Présentation du livret « Sécurité : retour à la raison »

Bon article (bien que parfois imprécis sur le fond) sur la présentation à Denain du programme l’Avenir en commun par mon camarade Julien Poix ainsi que ma présentation du livret « Sécurité : retour à la raison » (https://avenirencommun.fr/le-livret-securite/).

Ugo Bernalicis : « Il faut parler plus de sureté que de sécurité » 

Petite précision sémantique par l’orateur «je suis socialiste, au sens social (voir premier) du terme». Plus Jean Jaurès que Manuel Valls, c’est pas un scoop et c’est pourquoi son intervention sur la sécurité, à Denain, ne manque pas de sel, voire d’un certain sens du contre-pied.

Son premier angle d’attaque repose sur une politique carcérale « qui ne s’interroge pas sur les causes. Aller en prison, c’est un facteur majeur pour les récidivistes. Le choix d’une sanction en milieu ouvert favorise une baisse de la récidive».

Sur les forces de sécurité, la réflexion est comptable « 13 791 suppressions de poste dans les forces de l’ordre entre 2007 et 2011. Mais également entre 2012 et 2015, – 1537 dans les forces de police avec juste comme solde positif, + 107 dans la gendarmerie». Faut-il rappeler que la France est couverte à 90% par la zone gendarmerie…

Pour Jean-Luc Mélanchon, la première mesure dans ce domaine serait de réunir «des Etats généraux de la sécurité intérieure», lance le conférencier. Pour étayer cette initiative, le volet formation des agents de police : «Aujourd’hui, nous sommes passés de 12 mois, à 9 mois et très récemment à 6 mois de formation pour le métier d’agent de police. Je crois bien que sur Aulnay, il y avait des très jeunes policiers (pas assez formés). Alors, que d’autres pays ont imposé une formation de deux ans. C’est ce que nous voulons faire avec un temps de terrain, mais dans un cycle complet de formation sur deux ans», indique Ugo Bernalicis.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur http://www.va-infos.fr/2017/02/08/denaisis-insoumis-se-frotte-a-securite/

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *