Peut-on faire autrement ? Oui, ça coule de source … (2/2) Et le torrent devint un ruisseau.

Je terminais mon précédent article en saluant la prise de position publique de Monsieur le maire de Ronchin, Alain RABARY, pour une gestion en régie publique de l’eau. La « realpolitik », comme ils disent (selon wikipédia, c’est Otto von Bismarck à avoir popularisé le terme le premier), m’aura très vite rattrapée. Suite à la réunion publique organisée dans la salle du conseil de la mairie, l’idée a germé de déposer une motion pour le conseil municipal suivant, le 4 février 2013, comme cela s’est fait avec plus ou moins de succès dans d’autres mairie. Lire la suite

Share

Peut-on faire autrement ? Oui, ça coule de source … (1/2)

Cette question, largement présente dans les esprits de nos concitoyens, est de plus en plus prégnante. Le peuple de gauche, qui s’est résigné à voter François Hollande en 2012 pour virer Nicolas Sarkozy, se résignera-t-il face au « socialisme de l’offre » ? Autrement dit, est-ce que la résignation stratégique pour s’assurer la victoire face à la droite se transformera en résignation politique sur le fond ? C’est l’enjeu de la période. La question n’est pas de savoir si les socialistes vont à la catastrophe, ni de savoir si on le souhaite au Front de Gauche (personne ne le souhaite très sincèrement), mais bien de savoir quand arrivera la catastrophe et ce qui en ressortira. Une fois le Parti Socialiste balayé en terme électoral – comme en Grèce, en Espagne, en Allemagne, au Portugal, etc. – qui en tirera les fruits ? Le Front National est une des éventualités des scénarios post-catastrophe. C’est pourquoi, au Front de Gauche, nous avons une responsabilité politique particulière d’apparaître et d’être l’outil pour sortir de la crise et mettre au cœur de l’action politique « l’humain d’abord ». Lire la suite

Share