Les députés insoumis du Nord s’inquiètent de la fermeture annoncée des Urgences de nuit au Centre Hospitalier de Wattrelost

Communiqué de presse d’Adrien Quatennens et d’Ugo Bernalicis
4 juillet 2017 – Lille

Adrien Quatennens et Ugo Bernalicis s’inquiètent de la fermeture des urgences de nuit du Centre Hospitalier de Wattrelos prévue pour le 1er février, faisant partie du GHT (Groupement Hospitalier de Territoire) de la métropole et apportent, ainsi, leur soutien aux personnels qui se mobiliseront à partir du 15 janvier prochain.

Un exemple supplémentaire d’une dynamique nationale où la logique comptable l’emporte sur l’intérêt général et l’intérêt des habitants. Sans réflexion stratégique ni regard sur le long terme, notre système de santé subit des cures d’austérité à répétition avec des effets désastreux sur la population et le personnel.

Les soignants ne demandent qu’une seule chose : pouvoir travailler dans des conditions dignes, respectueuses de leurs métiers et des patients en disposant des moyens nécessaires afin d’y exercer sereinement et pleinement leurs missions.

Adrien Quatennens et Ugo Bernalicis soutiennent les revendications du personnel, à savoir :

  • Le maintien de l’activité d’Accueil des Soins URGENTS (24 heures sur 24 heures et 7 jours sur 7)
  • Le Financement de cette activité et le réaménagement des Urgences ;
  • L’octroi des subventions et des aides financières par les tutelles, afin d’absorber les déficits du Centre Hospitalier (2 Millions d’Euros pour le Sanitaire et 800 000 Euros pour l’EHPAD);
  • Le maintien des activités de court séjour à long terme (médecine, radio…) ;
  • Le maintien du standard 24 heures sur 24 heures et 7 Jours sur 7
  • La titularisation de l’ensemble des contractuel-le-s de l’établissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.