Pleins pouvoirs pour le gouvernement : toujours non !

Vendredi 2 février 2021, le député Ugo Bernalicis intervenait au perchoir de l’hémicycle pour le groupe parlementaire de la France insoumise, dans le cadre de la discussion générale du texte prorogeant l’État d’urgence sanitaire et l’attribution à l’exécutif de pouvoirs exceptionnels en la matière jusqu’au 31 décembre 2021.

« Au final, l’unique outil qu’il vous reste pour que les Français.es acceptent de se soumettre aux mesures qui sont les vôtres, c’est l’amende de 135 euros. Et on voit alors le ministre #Darmanin​ se féliciter de l’augmentation de 50% du nombre d’amendes infligées, après avoir tout mis en place pour boucher les routes et faire que les gens soient dans l’incapacité de respecter le couvre feu. Faire tenir l’État d’urgence sanitaire par la répression est définitivement la pire des méthodes. »

Retrouvez également la prise de parole d’Ugo Bernalicis lors de l’examen du texte sur la prorogation de l’État d’urgence sanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.