Lille touchée par la grâce de Jehanne ?

Communiqué de presse de La France Insoumise Lille, Julien Poix (candidat aux européennes), Ugo Bernalicis et Adrien Quatennens, députés du Nord.

Chaque deuxième dimanche du mois de mai a lieu la fête nationale de Jeanne d’Arc et du patriotisme, instituée en 1920 par une majorité conservatrice, alors que Jeanne d’Arc était déjà canonisée. Elle est devenue avec le temps le prétexte à réunion tout ce que l’extrême-droite compte comme catholiques traditionalistes.

C’est ainsi que la gerbe déposée ce 12 mai par la mairie de Lille au pied du monument élevé à Jean d’Arc, côtoie celle des « Amis de Jehanne » et du « comité Jeanne-d’Arc ». Les photos de l’événements parues dans la Voix du Nord (mis en ligne le dimanche 12 mai 2019)ne laissent aucun doute sur l’orientation culturelle de ces organisations. Les fanions blancs fleurdelisés n’ont rien à voir avec une cérémonie républicaine. Encore moins les étendards bleus de l’association des « Amis de Jehanne », organisation dont le site internet n’évoque que « foi », « sainteté », « vénération », « dévotions », « doctrine », etc. De mêmes, les discours mettant en exergue « le miracle de la réconciliation » et la voix entendue par la « sainte » sonnent très étrangement pour une commémoration nationale en présence d’une autorité publique.

La municipalité de Lille, censée nous représenter toutes et tous en vertu des lois laïques de notre pays, doit-elle s’afficher en telle compagnie ? Devant le caractère religieux et la dérive sectaire d’une telle cérémonie, nous demandons à Mme Martine AUBRY que dorénavant la municipalité de Lille s’abstienne d’honorer cette fête nationale largement dévoyée de ses maigres références républicaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.