Petite visite de ma place à l’Assemblée nationale

Vous avez été nombreux à me demander dans la foulée de mon élection « Alors c’est comment à l’Assemblée ? Les sièges sont confortables ? » ? Hé bien les sièges sont très « classieux » mais pas si confortables que ça … surtout quand on passe plusieurs heures d’affilée dessus. C’est sans doute ce qui nous motive aussi à intervenir régulièrement afin de se dégourdir un peu. Je vous partage cette série de photos pour que vous puissiez voir ce qu’on voit de ma place dans l’hémicycle.

Comme vous le constatez, on est complètement à gauche dans l’hémicycle. Tellement sur le côté que le président de séance ne nous voit pas quand on demande la parole. C’est pourquoi vous pouvez parfois me voir agiter les bras frénétiquement pour attirer l’attention de la présidence pour pouvoir parler.

Vous l’avez peut-être remarqué dans la précédente photo, il y a une tablette devant chaque député. Elle se déplie et s’allonge de quelques précieux centimètres. Juste assez pour poser un ordinateur portable de petite taille. Par contre, c’est très difficile de sortir du rang si la tablette est dépliée. Va falloir surveiller la ligne, surtout au niveau des cuisses. En ce qui concerne le petit haut parleur au fond à gauche des boutons de vote, je crois que ce n’est là que pour la déco.

Oh ! Il se cache des choses sous la tablette. Des enveloppes et des feuilles de papier cartonné. Elles servent pour prendre des notes, parfois à coucher sur le papier en quelques mots clés la prochaine intervention au micro ou encore à envoyer un mot à une autre personne dans l’hémicycle. Pour ce dernier élément il suffit de glisser un mot dans l’enveloppe, de mettre le nom du destinataire, de faire un signe à un huissier et il va ensuite apporter le message au destinataire. Si vous prêtez attention la prochaine fois que vous regardez une séance publique de l’Assemblée vous en verrez certainement.

Vous aviez peut-être aperçu au fond à droite de la tablette ce petit encadrement. Il porte le nom de chaque député à sa place. Pour plus de simplicité c’est en réalité une simple carte plastifiée couleur dorée sur laquelle figurent le nom et le prénom du député ainsi que son département d’élection. Elle se glisse tout simplement sous l’encadrement doré où il y a une petite ouverture.

Et le meilleur pour la fin : les boutons de vote ! Déjà il faut que je vous dise que pour ouvrir le couvercle c’est hyper mal fichu. En fait, c’est trop proche du bord, il faut donc l’ouvrir du bout des doigts. Et si vous avez les mains moites ou un peu grasses, c’est la galère totale. Bref de quoi avoir un petit coup de stress. Les boutons de vote s’utilisent uniquement pour les scrutins publics. Ils s’allument d’une couleur légèrement orangée quand le vote est ouvert. Et 2 secondes plus tard le vote est clos. Faut pas se louper.

La prochaine fois je vous présenterai une autre facette de mon activité parlementaire. A bientôt.

5 pensées sur “Petite visite de ma place à l’Assemblée nationale

  • 09/09/2017 à 19 h 54 min
    Permalink

    merci Hugo pour cette visite bien détaillée du mobilier dans lequel vous vous « encastrez tan bien que mal »! j’espère que tu as prévu une suite!

  • 09/09/2017 à 10 h 27 min
    Permalink

    Merci ! Maintenant la cantine, le coiffeur et le bureau de tabac s’il existe toujours.

  • 09/09/2017 à 9 h 24 min
    Permalink

    Merci pour la visite !

  • 08/09/2017 à 6 h 05 min
    Permalink

    Merci Ugo pour toutes vos info et remarques tellement pertinentes! Juste une « ALERTE « ! ::De nombreux témoignages FB/TWITTER Pour la manifestation du 23 septembre des gens pauvres n’ont pas les moyens de payer un car à 80 euros ou+ ou sont isolés géographiquement .DOMMAGE de perdre TOUT CE MONDE pour manifester. Mon GA village pas actif /intello. Je suis insoumise de 59 ans ex Aide soignante ex AVS CAE et Agent Entretien 7,58 euro/h. RASSEMBLONS NOUS SVP. Je crois en votre perspicacité Mr Bernalicis. SOS…

  • 06/09/2017 à 13 h 39 min
    Permalink

    Tres intéressant de nous faire decouvrir les choses que l’on ne voit jamais. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *