Carte scolaire à Lille : pas d’économies sur l’encadrement de nos enfants

13 mars 2019 – Communiqué de presse d’Adrien QUATENNENS & Ugo BERNALICIS, députés du Nord, Lille.

Alors que la nouvelle carte scolaire vient de paraître, l’Académie de Lille confirme la fermeture de sept classes pour la seule ville de Lille. Alors même que la tendance à Lille est à l’accroissement de la population scolaire, ces suppressions toucheront les écoles maternelles Auguste Compte et André, les écoles élémentaires Lavoisier, Lamartine, Cornette, Descartes-Montesquieu et Samain-Trulin, ainsi que le groupe scolaire Chateaubriand-Madame de Maintenon.

En effet, à l’échelle du Département du Nord, 190 classes de CP et CE1 classées en REP et REP+ seront dédoublées à la rentrée prochaine et seulement 44 postes d’enseignant auront été créés. Ainsi, les moyens alloués par le ministère de l’Education nationale ne correspondent pas aux besoins constatés par les représentants des parents d’élèves et la mairie de Lille. Cela risque de déboucher sur une situation de sous-encadrement structurel des enfants dans nos écoles.

Nous invitons donc monsieur Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, à revoir promptement sa copie, et lui rappelons que « l’école de la confiance ­» ne peut se construire à coup d’économies sur l’éducation de nos enfants. L’Education nationale a besoin de réels moyens pour ouvrir de nouvelles structures d’accueil et recruter du personnel enseignant et administratif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.