La députée insoumise Mathilde Panot interpellée à Béjaïa : le groupe LFI réclame sa liberté de circuler

2 octobre 2019 – Communiqué du groupe parlementaire de la France insoumise

Le groupe parlementaire insoumis proteste contre l’interpellation à Bejaïa en Algérie de sa co-presidente Mathilde Panot et de ses accompagnateurs.

Dix heures plus tard ils sont placés en séjour surveillé à Alger sans connaitre les intentions pour la suite de ceux qui les ont contraints à ce retour sous escorte.

Le groupe parlementaire déplore l’interruption forcée du programme de rencontres de Mathilde Panot et de son équipe. Il demande la garantie de leur sûreté et le respect de leur liberté de circuler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.