Macron à Rodez : pédagogie ou diversion ?

4 octobre 2019 – Communiqué de presse du groupe parlementaire de La France insoumise.

Hier soir, devant 500 lecteurs de la presse quotidienne régionale, Emmanuel Macron a présenté sa future réforme des retraites. Dans un format marathon de 3h30 ressemblant à s’y méprendre au « Grand Débat National », c’est-à-dire proche d’un meeting de campagne et bien loin d’un débat contradictoire, le président de la République a répondu à une trentaine de questions sur les retraites, lui permettant de balayer les multiples aspects techniques du sujet.

La séance terminée, la plupart des chaînes d’information en continue s’alignaient déjà pour saluer l’exercice de « pédagogie » du président.

Il s’est pourtant moins agi de pédagogie que de diversion puisque, au milieu de l’océan de cas particuliers auxquels il a pu répondre, Emmanuel Macron a aisément noyé le poisson !

Il s’est, en effet, bien gardé de dire l’essentiel de sa réforme qui ne nécessite pas 3 h 30 pour être résumé : Emmanuel Macron ne veut pas allouer davantage de ressources ni mettre davantage à contribution pour financer les retraites qu’il veut maintenir à 14 % du PIB. Or, la part des “séniors” dans la population va augmenter. Donc il faudra se partager toujours plus nombreux un gâteau qui ne sera pas plus gros. Par conséquent, soit les pensions vont baisser, soit il faudra travailler toujours plus longtemps pour prétendre au même niveau de pension, soit un peu des deux.

Dans ces conditions, tout le reste n’est qu’habillage et accessoire.

Or, il est possible de financer un système de retraites démocratique, qui garantisse le niveau de revenus et la possibilité de partir à 60 ans. La France insoumise en fera la démonstration à l’occasion de la prochaine présentation de son contre-projet pour les retraites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.