Loi asile-immigration : La France insoumise propose une convergence transpartisane sur des amendements clés

Communiqué de presse du groupe parlementaire La France insoumise
11 avril 2018

L’examen en commission du projet de loi sur l’immigration et l’asile a montré que beaucoup de député·e·s issu·e·s de différentes sensibilités ne se résignent pas à laisser adopter un texte profondément inhumain.

Certains principes fondamentaux sont en effet partagés et défendus au-delà des clivages partisans : l’interdiction de la rétention des enfants, le droit de recours devant la CNDA, la suppression du délit de solidarité, le refus des procédures d’exception, le droit de travailler pour les demandeurs d’asile… C’est ainsi que plusieurs amendements similaires ont été déposés et défendus pas différents groupes ou signataires.

Pour donner une chance à ces amendement touchant à ces sujets majeurs d’être adoptés en séance publique, la France insoumise tend la main à chaque député·e des groupes GDR, NG, LREM, Modem, UDI et propose une réunion de travail commune afin d’amoindrir les impacts les plus désastreux de ce texte.

Si nous continuerons à nous opposer à l’ensemble du projet gouvernemental, les conséquences des mesures envisagées ne serait-ce que sur ces quelques points sont telles qu’elles appellent à un sursaut de convergence républicaine et humaniste. Il y va de l’honneur de notre Assemblée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *